PATRIMOINE ET POLITIQUE

Publié le par Christiane Chavane

L'affaire de l'ISF du couple socialiste a provoqué une tempête dans un verre d'eau. Tous nos présidentiables commencent à étaler leur fortune.

Il n'y a rien de vraiment étonnant dans les informations qu'ils nous donnent.

Quelques réflexions me viennent à l'esprit :

- Tout d'abord les socialistes anti-riches qui s'excusent presque d'être assujettis à l'ISF. Autant dans ce pays il semble normal qu'on s'enrichisse en frappant un ballon de foot, en gagnant au loto ou en escroquant les assedic, autant il semble honteux de gagner de l'argent en travaillant. Ségolène avait il y a quelques temps refusé de rencontrer des femmes chefs d'entreprise au motif qu'elles étaient trop riches (ce qui est loin d'être prouvé), mais elle vient de démontrer que vivre sur le dos du contribuable permettait tout de même une certaine aisance. Or j'ai naturellement plus de sympathie pour l'enrichissement de gens qui créent des emplois en France plutôt que pour celui de quelques fils ou filles de familles ayant fait l'ENA et choisi la politique comme métier. Cela dit : que le couple Hollande-Royal ait de l'argent ne me dérange pas, à condition qu'ils ne reprochent pas aux autres d'en avoir.

- Par ailleurs avant de s'offusquer d'être montrés du doigt, il aurait fallu réfléchir : la publication par le PS du livre noir de Sarkozy, un tissu sidérant de mensonges et de bêtises, ne pouvait qu'attirer un retour de bâton. Quand on fait de la politique en dessous de la ceinture il faut s'attendre à ce que les réactions de l'adversaire soient du même niveau.

- Il paraît que les Français approuvent l'idée d'augmenter les impôts au delà de 4000 euros. Du moment que la plupart sont en dessous, donc non concernés, ils sont jaloux qu'on puisse avoir plus qu'eux. On a envie de leur dire de retrousser leurs manches et d'essayer de faire mieux au lieu d'envier leur voisin, ce serait plus intelligent et plus productif.

- Et enfin une remarque sur le plus anticapitaliste de tous : Besancenot. Pour une fois ce ne sera pas une critique. J'ai noté que Monsieur Besancenot, qui est contre la propriété, avait acheté un appartement de 55 m² dans un quartier populaire de Paris. C'est un peu contradictoire avec ses théories, mais en même temps cela dénote de sa part une certaine forme de courage. Monsieur Besancenot est postier et gagne 1000 euros nets (l'histoire ne dit pas s'il a des primes en plus mais peu importe). Il a donc eu l'intelligence de prendre un crédit (à la poste sans doute), et d'investir dans un petit logement plutôt que réclamer un appartement en HLM au nom du "j'ai droit à". Il n'est pas logé aux frais du contribuable. C'est bien, Monsieur Besancenot. Vous êtes sur la bonne voie. Encore un effort et vous deviendrez libéral.

- Cela prouve que même avec un petit salaire et si l'on ne demande pas la lune, on peut se débrouiller pour se loger. Arlette Laguiller est locataire d'un F3 en proche banlieue. Elle n'est pas en HLM non plus. A méditer pour certains SDF qui travaillent mais préfèrent attendre que l'état leur donne gratuitement un 4 ou 5 pièces dans Paris plutôt que de se contenter d'un appartement dans leur budget et de payer un loyer. Et si l'appartement est un peu exigü, on n'en meurt pas! Je connais des tas d'exemples de gens qui vivent à 3 dans 55 m² et même moins, et économisent pour acheter plus grand. Je l'ai fait aussi.

Pour conclure je reprendrais bien cette belle phrase de Jean de la Fontaine : "aide-toi, le ciel t'aidera!"

 

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
c'est quoi ces mensonges en pagaille ???
ou as tu pu lire qu'Olivier etait contre la propriété privée concernant le logement principal ??
et pour Arlette, je ne sais pas si son logement est une HLM ou non, il serait plus logique que NON, vu qu'avec ses revenus elle n'est pas prioritaire à occuper une habitation à loyer modéré, il n'empèche qu'elle habite dans un quartier populaire, et prend l'ascenceur avec des ouvriers et des salariés, elle ne vit pas dans des propriétés de plusieurs millions d'euros.
Télé réalitéenvoyé par patrickdu49
 
 
Répondre
C
Personne n'a dit le contraire; ce n'était d'ailleurs pas une critique. Quant à parler de mensonges, désolée mais ces informations ont été publiées par les candidats eux-mêmes.