DEMAIN ON RASE GRATIS

Publié le par Christiane Chavane

Delanoë vient de lancer sa campagne municipale en présence de Ségolène.

Sa chargée de com., Anne Hidalgo, a eu raison de dire qu'une élection municipale n'est pas un enjeu national mais bien le choix d'une personne chargée d'administrer la ville aux mieux des intérêts de ceux qui y vivent. Hélas, ces propos censés sont aussitôt démentis par la présence de l'ex-candidate PS à la présidence et les propos d'une autre "militante"qui nous en remet une couche sur le pouvoir d'achat. Le pouvoir d'achat, enjeu des municipales? Aux législatives Sandrine Mazetier faisait campagne sur les arrêts de tram, aux municipales le PS va nous parler de politique économique. C'est le monde à l'envers.

Bon, rendons justice à Delanoë, ce n'est pas lui qui a commencé à parachuter des ministres carpétiformes et des pipeulâtres dans le XIIe.

C'est son programme qui m'intéresse. Son programme pour Paris, pas pour la France, nous n'en sommes pas encore là.

Et là, il y a de quoi se marrer!

Delanoë veut construire 40.000 logements sociaux d'ici 2014. Comment se fait-il que ces six dernières années il n'ait pas réussi à en faire 4.000? Nous faire croire ce genre de sornettes est une sinistre tromperie. En plus ce serait stupide, mais ça c'est un autre aspect du problème. Voilà typiquement une promesse creuse qui ne demande surtout qu'à le rester.

L'autre point fort : les transports! Formidable! Après Vel'Lib, le voilà qui veut nous faire "Auto-lib". La même chose avec des voitures "propres". Il a oublié qu'on se heurte à un problème de taille, au sens propre du terme. Vel'Lib bloque déjà des places de parkings ou de deux-roues privées, alors imaginons ce qui va se passer avec un parc de voitures en location disséminées dans la ville. D'autre part n'est-ce pas une concurrence déloyale vis-à-vis des vrais loueurs de voiture, dont les prestations ne sont pas payées par le contribuable? Enfin, va t-il se mettre pieds et poings liés avec JC Decaux, comme il l'a fait avec Vel'Lib, au prix d'un procès avec un concurrent déloyalement évincé? Car on n'est pas censé faire n'importe quoi avec les marchés publics.

Enfin si Vel'Lib a déjà enterré ses premiers morts, la voiture propre en prêt risque de se heurter à un autre danger : l'embouteillage. Monsieur Delanoë a tout fait pour bloquer Paris. Croit-il que ses voitures propres se frayeront un chemin plus facilement que les autres? Il faudra qu'il les munisse d'une sirène!

Publié dans politique parisienne

Commenter cet article

Geoffrey Bruyère 18/01/2008 02:21

C'est toujours avec ton blog Christiane que j'apprend des choses sur la mairie de Paris, et in fine c'est moi qui en apprend à mes petits camarades du fan club Delanoe.J'ai bien rigolé sur les propositions, comment peut-on faire passer aux gens des couleuvres pareilles !

Christiane Chavane 18/01/2008 12:10

De la com, toujours de la com! Dans ce domaine Delanoë est très bon.