TAXONS ENFANTS DE LA TV, LA PUB S'EN EST ENFIN ALLEE

Publié le par Christiane Chavane

Parmi les innombrables mesures destinées à faire croire aux Français que le pouvoir d'achat est une affaire d'état et que plus il est obèse plus les Français sont gagnants, en voici une :

"Les chaînes publiques pourraient être financées par une "taxe sur les recettes publicitaires accrues des chaînes privées" et une "taxe infinitésimale sur les chiffres d'affaire des nouveaux moyens de communication, comme l'accès à l'Internet ou la téléphonie mobile".

Monsieur le président ne veut plus de pub sur les chaînes publiques. La redevance ne suffisant pas à financer ces paniers de crabes, il va falloir trouver de l'oseille, et fiça...

Alors pourquoi ne pas le prendre où il est ? Sur les chaînes privées, dont les recettes publicitaires ne peuvent que s'accroître puisque les annonceurs ne pourront plus passer sur la 2 ou la 3.

Ainsi il n'y aura même plus de prime au résultat. Les annonceurs privilégient les supports publicitaires qui sont visibles. Or lorsque les programmes sont trop nuls pour intéresser le public, ils se tournent vers des chaînes plus populaires. J'admets que ce n'est pas forcément un gage de qualité. Mais si la pub est interdite, TV Elysée peut sans crainte passer ses émissions de propagande, et les TV films des copains subventionnés sans être soumise au chantage de l'audimat, et nous n'avons pas plus de gage de qualité.

En revanche rien n'interdit que des chaînes privées payantes soient proposées à un public amateur de documents de plus haut niveau culturel. On peut même imaginer que de telles chaînes se passent de publicité puisqu'elles sont payantes, ou que la publicité y soit fortement limitée et ciblée. Mais là nous arrivons sur un problème exclusivement commercial.

Depuis le temps que nos zétatistes zélés cherchent un moyen de taxer internet, ils vont bien finir par y arriver.

Personnellement je préfèrerais plus de pub, et stop aux subventions et à la redevance. Question de goût.

Publié dans Economie

Commenter cet article

Landry 09/01/2008 17:48

"Personnellement je préfèrerais plus de pub, et stop aux subventions et à la redevance. Question de goût."Ah oui, moi aussi.Mais pas seulement pour le goût : pour la justice, et pour la liberté !Car les subventions et la redevance, c'est obligatoire ! Même pour ceux qui ne regardent pas les chaines d'état.Tandis que la pub, personne n'est obligé de la regarder.Cela fait quand même une grande différence.Cette mesure me semble complètement débile :Cela va diminuer la concurrence pour TF1, et donc devrait entrainer encore une baisse supplémentaire de la qualité des programmes (mais est-ce vraiment possible ?)Déjà que la seule chaine non payante qui pouvait la concurrencer était une chaine publique, et donc dépendait moins de l'audimat, maintenant elle n'en dépendra plus du tout !

Christiane Chavane 10/01/2008 11:56

C'est exactement ce que je dis mais sous une autre forme.