ILS NOUS AURONT TOUT FAIT

Publié le par Christiane Chavane

Depuis que Giscard voulait voir la France au fond des yeux et s’invitait à des dîners en ville pour déguster des œufs brouillés, puis emboutissait le laitier au petit matin, nos présidents n’ont pas manqué d’innover dans le mauvais goût, souvent ostentatoire.
 
Mitterrand faisait organiser par Jacq Lang des fêtes à Versailles et ne circulait qu’en bloquant tout Paris, gyrophare, sirène hurlante et escorte de motards. Il faisait loger sa maîtresse et sa fille aux frais de la princesse. Comme au bon vieux temps du roi Soleil. Il y eut même presque une affaire des poisons, mais elle ne touchait pas la Cour, elle ne faisait que l’effleurer : « responsable mais pas coupable » est devenu une nouvelle catégorie juridique, mode depuis largement suivie par tous nos politiciens.
 
Chirac fut plus discret. A part les TGV de pièces jaunes de Bernadette, il n’avait pas tant le goût des fastes royaux, du moins ne le claironnait pas partout.
 
Au nom de la rupture, Sarkozy renoue donc avec la tradition : lui, il cumule. Non seulement, comme Mitterrand, il ne sort jamais sans une myriade de motards, mais il lui faut en prime les paparazzis. Il prend pour maîtresse une pousseuse de chansonnettes à la mode, pour être sûr que les journaleux seront là, et l’amène à Disneyland. J’imagine que les attractions auxquelles il va participer vont lui être réservées pour qu’il n’ait pas à faire la queue. Les clients attendront, d’ailleurs ils ont déjà une attraction : le couple « présidentiel ».
 
La France devient un nouveau Monaco, sans les avantages fiscaux. Pendant que le président s’amuse en public, le navire France ressemble de plus en plus au Titanic, mais grâce au réchauffement planétaire il paraît qu’il n’y a plus d’icebergs. Dormez tranquilles, braves gens !
 
Il n’y a plus qu’à planter des bananiers devant l’Elysée, ce sera plus « couleur locale ».

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alan de Bx 17/12/2007 19:30

Toujours aussi marrante Christiane,Ces femmes, elles ont même du charme quand elles écrivent!Bravo pour ce postAramis

Christiane Chavane 17/12/2007 22:03

Je me disais : au moins, il aurait pu choisir le Parc Astérix, ça aurait eu un sens!