TCHAD OR (Suite)

Publié le par Christiane Chavane

Aux dernières nouvelles (yahoo de ce jour), l'ONG Arche de Zoé avait déjà fait l'objet d'une enquête avant de partir pour le Tchad. Son président aurait d'ailleurs menti à la police en racontant avoir l'aval de l'Unesco et en disant qu'il était associé à une ONG américaine. Une plainte avait été déposée au parquet mais ne pouvait suivre son cours tant que le délit n'avait pas eu lieu. Logique : on ne peut pas faire de procès d'intentions.

Dans ces conditions la position de Sarkozy est plus qu'incompréhensible, elle est inquiétante.

Plusieurs questions se bousculent dans ma petite tête :
- pourquoi avoir rapatrié les hôtesses et pas le pilote et les stewards? Parce que l'un est Belge et les autres Espagnols? Il ne me semble pas avoir vu Messieurs Zapatero ou Leterme s'affoler outre mesure d'ailleurs.
- pourquoi avoir ramené les 3 journalistes dont l'un (une) est en congé "humanitaire" et non en service pour son journal.
- pourquoi vouloir à toute force les faire juger en France? Il a encore promis ce matin qu'il allait s'en occuper. Est-ce qu'il faut entendre qu'il n'a pas confiance en la justice Tchadienne? Vexant tout de même! 

C'est drôle de constater que des ONG soi-disant "humanitaires" qui se targuent toutes d'anti-libéralisme ou de socialisme et parlent de charité et de solidarité à longueur de journée en disant que le monde n''est pas une marchandise ont fait de la misère et de la peur un fonds de commerce sacrément juteux. Les alchimistes du moyen-âge n'avaient pas réussi à transformer le plomb en or. Les trafiquants d'armes y sont parvenus, mais certaines associations de "charité" les feraient passer pour des enfants de choeur.

Et notre président part à leur rescousse. J'ai du mal à suivre.

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article